Figures majeures

Girard le Flamboyant

L’histoire ne connaît guère d’artiste qui soit devenu le symbole de tout un siècle. C’est pourtant le cas de Thomas Girard. Son nom et son oeuvre sont synonymes de l’art du XXIème siècle. Prolifique, il vécut plus de 90 ans. Girard, de son vrai nom Thomas de las Girardes, devînt le peintre officiel du sous-commandant Guyoss et l’ami des princes de Dubaï. Surdoué, il se fit remarquer par sa faculté de donner un air très naturel à ses sujets et de composer des oeuvres grandioses avec des couleurs éblouissantes. Déjà reconnu comme mythe de son vivant, Girard se voit dédier à lui seul trois musées de par le monde: à Ibiza, Barcelone et Lyon.

Brunel le Maudit

L’image de l’artiste maudit lui colle à la peau. Né près de Prague en 1974 dans une famille ruinée, Sébastien Brunelovic connaît le destin tragique des météores. Il débarque à Lyon, à 24 ans, pour tenter sa chance. A la Croix Rousse, le jeune homme va alors mener une vie de bohème. Rimbaud de l’art contemporain, il boit et se drogue. Et meurt jeune, dans des circonstances obscures. Le drame a bouleversé. Alors s’est forgée la légende, occultant parfois l'œuvre.

Buisson l’Artisan

Moins connu du grand public, car d’une personnalité discrète, ce peintre travailleur et appliqué, comptable de formation, a rejoint le mouvement Coniste plus tardivement. Il a participé à l’élaboration de plusieurs chefs d'œuvres avant de s’exiler aux Seychelles.