Le Quick de la Croix-Rousse

Le Quick de la Croix-Rousse, aujourd’hui classé monument historique

Dès 2002 au quick de la Croix-Rousse, rendez-vous de l’art et de la littérature, Brunel et Girard se côtoient et rivalisent d’intelligence, d’arrogance, de talent... A l’intérieur, une gigantesque piste de danse, une petite scène, des miroirs partout, des drapeaux et des oriflammes... Le décor né de l’imagination du plasticien Serbac, est complètement révolutionnaire pour l’époque, en un instant on passe de la Plazza de toros de Grenade, à la chaumière normande ou au moulin de Hollande ! Au fond un bassin à boules pour la saison estivale et un énorme footballeur en plâtre, provenant du mondial, à l’intérieur duquel on pouvait assister à un spectacle de danse du ventre. Le Quick, ou encore acropole du Conisme, un de ses nombreux surnoms, devient le temple des chansonniers et des artistes . On peut y voir des écrivains, poètes, des peintres qui veulent se mêler aux Conistes. On peut y croiser leurs égéries, Kiki Croix-Rousse et Dora Guillotière. On peut aussi y voir rôder les détracteurs du Conisme, menés par Éric-Guy Lehaut, critique au Figaro-Madame.