Œuvres choisies

Le Conisme en liberté

L’époque Coniste du XXIème siècle - grand siècle de l’art français - voit l’apogée de l’art du Paysage. Les Conistes, chevalets et toiles vierges sur le dos, partent peindre sur le motif, inventant un nouveau regard sur la Nature.

Ils affectionnent les zones commerciales, les parkings, les sites romantiques et pittoresques. Période de grand éclat, le style se libère du carcan classique. Pour les Conistes, « tout ce qui est peint directement sur place a toujours une force, une puissance, une vivacité de touche qu’on ne retrouve plus dans l’atelier » .

Brunel et Girard sont considérés comme les précurseurs du Conisme paysagiste. Le tableau La vie Auchan montre en effet l’attachement des peintres à rendre l’atmosphère, l’aspect changeant de la lumière. Ils vont beaucoup aller peindre sur le motif, c’est-à-dire, en plein air devant le modèle. Ils renoueront avec le Conisme en liberté lors de leur cure de désintoxication en peignant La montagne, ça vous gagne . Enfin, le Q de la Marquise tire son nom de deux de ces nombreuses guinguettes, qui prennent leur essor à mesure que se développent l'industrie du spectacle et l'ère des loisirs, et où l’on pouvait danser le dimanche, à partir de 15 heures et ce jusqu’à la nuit. L’ambiance joyeuse de liberté et de plaisir attirait alors la bohème et les artistes qui y trouvaient des modèles non professionnels, le menu peuple qui aimait s’y divertir, mais aussi des bourgeois venus s’encanailler.

Le Conisme en liberté
La vie Auchan
Brunel et Girard 2002
Huile sur toile
81 cm x 65 cm
Le Conisme en liberté
La montagne, ça vous gagne
Brunel et Girard 2005
Huile sur toile
81 cm x 65 cm
Le Conisme en liberté
Le Q de la Marquise
Brunel et Girard 2009
Huile sur toile
81 cm x 65 cm