Œuvres choisies

Le Grand Soir

Le Grand Soir est l'un des tableaux les plus énigmatiques de l'histoire de l'art. De nombreux peintres à partir du XXIème siècle se sont confrontés à cette oeuvre notamment Gérard Garouste qui lui consacra une série de 58 tableaux tous très moches.

Le Grand Soir de Buisson et Girard fait partie de ces oeuvres surchargées d’interprétations qui risquent de le masquer en prétendant le révéler. J-Y Tarz se demandait déjà : « Où est la réalité ? Où est le tableau » ? Bonne question sans doute, pourvu que l’on ne prétende pas y répondre en sortant de l’espace du tableau.

Car Le Grand soir est avant tout une mise en abîme, un auto(?)portrait codé où Girard et Buisson regardent dans le miroir la bohème Coniste. Ils portent un regard aiguisé sur l’alternatif moyen à travers les détails éphémères de l’ennui en soirée.

Pascal s’irritait de la vanité de la peinture qui s’attache à valoriser des choses insignifiantes. Le Grand Soir est peut-être le chef-d’oeuvre de la représentation de l’insignifiance et le geste auguste des peintres a ici raison contre le moralisme gauchiste étriqué. Goûtons le privilège, héritiers que nous sommes, d’aimer et de confronter les Conistes et Pascal.

Le Grand Soir
Le Grand Soir
Buisson et Girard 2006
Huile sur toile
195 cm x 130 cm