Œuvres choisies

Gigot flageolets

Entre 2001 et 2002, Girard et Brunel réalisent Gigots-Flageolets. Cette oeuvre peut être considérée comme la naissance officielle du Conisme. On y voit cinq personnages, dans différentes poses, appartenant visiblement à la même famille. Ils sont réunies autour d’une table dans ce qui semble être un salon. Un sixième personnage apparaît dans le poste de télévision. Il faut remarquer que la composition et le traitement de la perspective s’articulent autour du gigot.

Girard et Brunel furent influencés par les travaux de Bruegel l’ancien et Van Gogh. Le catalogue de La Redoute et le magazine Femme Actuelle influencèrent également la toile, comme le montre le visage de la mère.

Pour comprendre la modernité de l’oeuvre, il est intéressant de parcourir la réaction critique de l’époque lorsque l’oeuvre fut exposée au premier salon du Conisme, en Novembre 2002. Le vernissage est resté dans toutes les mémoires pour l’émeute qui s’y déclencha. Les titres de la presse nationale furent radicalement hostiles, qu’elle soit de gauche « Le Conisme, art des Bobos » pour Libération, ou de droite, « Canular potache et médiocre » pour le Figaro-Madame.

Gigot flageolets
Gigot flageolets
Brunel et Girard 2002
Huile sur toile
195 cm x 130 cm