Œuvres choisies

La bataille de l'Esplanade

En 2009, Thomas Girard et Sébastien Brunel, sont âgés de 33 et 34 ans. Ils sont déjà célèbres. Brunel se retrouve en garde à vue, après une interpellation en marge d'une manifestation qu’il observait, ce qui lui donne l'idée d'une grande fresque historique. Libéré, il soumet l’idée à Girard, et les deux artistes se mettent au travail. Le tableau ne verra le jour qu'en 2010. Montrée dans le cadre d'une exposition à l'Orangerie du Parc de la tête d'or, peu de temps avant le coup d'état du sous-commandant Guyoss, la toile géante attirera une foule considérable. Le tableau sera ensuite retouché plusieurs fois, et ne trouvera son nom définitif que dans les années 2020. Les Conistes font entrer dans leur tableau non seulement toute leur passion pour la représentation dans ses moindres détails, mais encore une bonne part d'allégorie politique.

La bataille de l'esplanade entre les autonomes et les compagnies républicaines de sécurité, un des tableaux vedettes du musée, est une image complexe d'une composition vertigineuse et si pleine de sous-entendus qu'elle en devient une métaphore sur le regard du spectateur, à la limite du fantastique.

( Voir le film.)

La bataille de l'Esplanade
La bataille de l'Esplanade
Brunel et Girard 2010
Huile sur bois
240 cm x 180 cm